AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 

 [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]

Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
avatar
Modérateur
Points d'évolution : 884
Age HRP : 21
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   Ven 18 Aoû - 17:47


Fanfare
Ft la Fierté de la Réussite

Tout le monde avait récupéré ses badges. On avait tous réussi du coup, c'était parfait. La strat du groupe avait réussi, et il semblerait que tout le monde a atteint son objectif. Tout allait pour le mieux, il ne restait que les quelques dernières secondes à discuter avec le prof maintenant.

Jïnn m'avait regardé avec un air étonné quand j'ai parlé de badge argent. Les autres en avait pas grand chose à faire, et ils avaient raison. Ce n'étais à eux que je cherchais à prouver quelque chose. Mais bien au corps enseignant. Et j'attendais surtout la réaction de prof à la longue cape. Je m'étais calé contre le mur en à côté d'Aydan et de Seth, pendant que Jïnn proposait au profs de se taper avec lui quand il serait à 100% de ses capacités avant de s'excuser. Après l'échec de son attaque sur le castré, il ne pouvait pas vraiment faire le bourrin qui va tout casser, je pense surtout que c'est pour ça. Enfin je me moque, mais en regardant sa carrure, je préférerai éviter de devoir me frotter à lui. Je pense que même avec mon pouvoir je vais me faire avoir facilement.

Le groupe continuait de s'accorder sur le repas après l'arène, ça allait une bonne occasion de se créer un vrai petit groupe d'amis pour le reste de nos études ici. J'imagine déjà dans quelques années : "Hey vous vous souvenez du premier jour dans l'arène ? Ouais on était une belle bande de bras cassés !". Et je rigolais déjà à l'idée de pouvoir se raconter ça plus tard. Il en faut pas beaucoup pour s'amuser.
En parlant d'amusement, l'autre énergumène un peu extravagante était en train de faire un cirque particulièrement drôle en goûtant les chips de Seth, on aurait dit un vieux gag de manga. J'avais du mal à croire qu'il n'avait jamais goûté de chips de sa vie, mais pourquoi pas après tout !
Il a continué son cirque en tournant autour du prof en parlant de ses cheveux, il avait une obsession ce bonhomme on dirait.
Après les quelques réactions face au prof, celui-ci n'a répondu qu'à Seth et à moi, comme si les autres puaient trop la merde pour sa superbe. Alala... J'sais pas comment il embauche les profs ici, mais si ils sont tous comme lui, je sais pas pourquoi, mais je sens qu'on va douiller toute l'année.

<< Tu as faux sur toute la ligne, jeune impertinent… Mais toi en revanche. >>

Je n'avais pas vraiment écouté de quoi ils parlaient tout les deux, mais il s'était tourné vers moi à la fin de sa phrase avec un petit sourire satisfait. J'ai esquissé un sourire fier en le regardant droit dans les yeux tandis qu'il continuait sa phrase.

<< J’espère te voir dans mes cours. >>

Oh ! J'avais vraiment dû faire bonne impression avec mon badge argent pour que quelqu'un d'aussi hautain porte un intérêt à un simple "péon" comme on dit. Enfin, je ne pouvais m'empêcher d'être content et fier de moi. C'était un bon moyen de commencer l'année que de se faire mousser par un prof. J'ai simplement acquiescé pour le remercier, ça allait suffire pour quelqu'un d'aussi hautain, une réponse à sa hauteur. Je pense que je vais bien me plaire à cette académie.
Il est ensuite reparti en direction de la scène, laissant finalement notre groupe dans une tranquillité qui manquait depuis 10 minutes.

Timing parfait puisqu'une sonnerie venait de retentir dans l'arène. Enfin, c'était vraiment fini. On avait vraiment réussi.
Le directeur était remonté sur la scène, il était en train d'applaudir. Je le regardais avec un air énervé, je ne comprenais pas vraiment ses raisons, ni sa joie à l'idée de voir tous ces élèves au sol.

<< Bon avant tout, on va remettre tout le monde sur ses pieds. >>

Juste après cette phrase, une quantité incroyable d'infirmiers sont arrivés dans l'académie et se sont occupés des élèves blessés. Je regardais le déroulement du truc avec une attention très légère quand mon corps a commencé à me brûler et à me faire extrêmement mal.
Sans que je me rende compte, j'étais tombé au sol, entre Seth et Aydan toujours, en lâchant un gémissement de douleur. Mes mains commençaient à se tordre.
J'avais oublié... 5 minutes, la transformation s'achève et je suis en train de reprendre une apparence normale.
Les craquements osseux ont duré quelques secondes avant que mon corps n'ait repris entièrement forme humaine. J'ai serré les dents pour éviter de trop crier, je ne voulais pas attirer les infirmiers vers nous. Surtout que j'allais m'en remettre plus rapidement en attendant.

Je me suis difficilement relevé en m'accrochant à l'épaule d'Aydan.

<< Don't worry... C'est le contre-coup du pouvoir... >>

Je me suis étiré au mieux pour tester les douleurs dans mon corps, mais ça allait. C'était surtout de la douleur temporaire.
Quand le directeur a repris la parole à la fin des soins, je n'avais déjà plus mal. Je regardais à nouveau vers la scène. J'attendais vraiment une sacrée explication de sa part.
Lancer un Hunger Games sans explication relève simplement du sadisme, et je devais savoir si oui ou non je devais me méfier du directeur.

Il s'est exprimé, et plus le discours avançait plus je le trouvais louche. Les explications ne donnait pas plus de sens que ça à l'épreuve. Une complainte de la vie ? Parce qu'il faut se battre contre la vie ? Pardon. Je pensais qu'il fallait chérir et protéger la vie, et se battre contre la mort pour préserver au mieux cette vie, pas l'inverse. Son raisonnement était trop du genre "La vie est une pute, encule la avant qu'elle t'encule." et j'aimais pas ça du tout. Le cursus scolaire aurait suffit comme épreuve pour démontrer ce qu'il disait. Certains élèves se battent pour réussir, d'autres agissent intelligemment pour réussir, et d'autres abandonnent. C'est ce qu'on appelle l'apprentissage, et on est là pour ça. Pas besoin d’accélérer les choses avec une épreuve idiote comme celle-là, surtout quand derrière, on laisse sous entendre que l'enjeu est notre scolarité ici. Le scénario qu'il décrit est biaisé par une peur constante. Une peur qui n'est pas caractéristique de la vie. Bien sûr que si tu précises que pour se "qualifier", il faut combattre et dérober des badges, tu influes sur le choix des personnes sous une menace douce. Une sorte de bourrage de crâne discret, qui amène les gens à agir comme des pions. Son explication n’ôtait pas les doutes que j'avais envers lui. Même si il essayait de paraître gentil dans ses propos là, en s'excusant et tout, je ne pouvais pas croire qu'il n'avait fait cela que pour tester notre "approche de la vie". Il avait forcément une autre idée derrière la tête.

Mais à vrai dire, j'aurais sûrement la flemme d'enquêter par moi-même sur ce genre d'histoire, donc bon. Je vais juste rester sur mes gardes si je vois quelque chose de suspect. Mais je vais pas aller chercher plus la merde que ça.

Le discours s'est fini par un "Déposez les badges que vous avez récupéré pour rien et bonne continuation dans la vie hein". J'ai sorti les badges du paquet de bonbons qui traînait dans mon sac. Je regardais le badge argent encore une fois. Bon je pouvais quand même être fier de moi, il ne devait pas y avoir beaucoup d'élèves avec un badge argent.

Le reste du groupe continuait de préparer le resto, j'écoutais un peu tout ce qu'il se disait. Puis j'ai remarqué qu'il y avait une nouvelle arrivante dans le groupe. Je l'ai salué avec un sourire. J'avais l'intention de me présenter quand je me suis fait coupé par la demoiselle aux cheveux roses. Aha... Bon bah tant pis. Je ferai ça plus tard au restaurant je suppose.
J'ai ressorti les badges quand ils ont parlé d'aller les déposer. Quel gâchis, j'ai lancé le badge argent dans les airs avant de le poser dans le bac avec mon badge personnel.

<< La chute vous plait à vous ? Ah oui et aussi, pour le resto', on va dans un truc à volonté ? >>

Je ne voulais pas trop donner mon avis sur cette cérémonie d'ouverture, mais l'idée d'un resto à volonté me plaisait bien.

<< Je suis totalement ok pour le resto à volonté ! Par contre, si ça vous dérange pas, ça serait pas mal qu'on aille se changer avant d'y aller non ? On a qu'à se donner rendez-vous dans quelques heures à l'entrée de l'Académie. Histoire que j'aille prendre une douche et que je me change. >>

Et puis il fallait que je me débarrasse de ce truc qui était dans mon dos et qui commençait à me gêner... C'était quoi d'ailleurs ce truc... Pourquoi j'ai une barre de métal dans le dos moi ?!

Made by Maester - Mleh Copyright





Fiche#24B68ADossier


Dernière édition par Juro H. Maeda le Sam 19 Aoû - 22:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Membre
Points d'évolution : 717
Age HRP : 21
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   Ven 18 Aoû - 20:53

Je savais que les chips étaient loin d'être le meilleur encas que ce monde pouvait porter tout en étant pas le pire des pires... mais la réaction du gars aux cheveux bizarres m'avait un peu... étonné. C'était un peu surfait, il avait posé pleins de questions eeeeeeet... j'avais même pas eu le temps de répondre qu'il avait déjà rushé le prof... je savais même pas s'il m'avait répondu lui d'ailleurs... pas que ça m'intéressait en fait, je voulais pas vraiment avoir une grande interaction avec lui. C'était déjà bien de lui avoir adressé la parole cinq secondes fallait pas trop m'en demander non plus.

On s'était vite fait interrompre par une sonnerie qui marquait la fin de toute cette merde, c'était ma supposition... du moins jusqu'à ce que le même mec qui avait démarré tout ça revienne et commence un petit discours... petit discours que j'avais complètement lâché après le « It was a prank bro lmao ! » Juste après ça, j'avais juste arrêté d'écouter et j'avais regardé dans le vide en mangeant ce qui restait dans le paquet de chips. C'était pas cool de sa part... des gens s'étaient fait tabasser et lui il était tout content de sa connerie. J'affichais évidemment pas mon agacement... du moins j'essayais de ne pas l'afficher parce que raptor Jesus savait que je l'étais... tout ce que à ça avait eu comme effet c'était de me faire complètement couper du monde qui m'entourait pour être dans un monde où j'entendais rien d'autre que ma déception en l'humanité... enfin plus déception que d'habitude.

Mais même dans mon isolement mental, j'avais remarqué que Juro s'était effondré... mais j'avais pas eu le temps de faire quoique ce soit qu'il était déjà de nouveau « debout »... non seulement il se tapait la douleur de la transformation mais en plus aussi celle du retour à la normal... tu parles d'un pouvoir à double tranchant.

Jinn avait une nouvelle fois filé une bonne idée : un resto à volonté. J'allais évidemment pas refuser ça... premièrement parce que j'avais besoin de me changer les idées après cette connerie sans nom et surtout parce que ça promettait d'être plutôt sympathique comme sortie donc j'avais aucune raison de dire non ! J'avais pas remarqué que quelqu'un d'autre était arrivée dans le groupe, perdu dans un loop infini de « Pourquoi » je pouvais pas me rendre compte de grand chose cependant, j'avais vu que les gens commençaient à se diriger vers des bacs pour y poser/jeter etc, leurs badges. J'avais fini par soupirer... comme souvent dans cette épreuve jusqu'à présent et j'avais recommencer à porter attention à ce qui se passait, c'est comme ça que j'avais pu comprendre qu'on allait pouvoir se changer et faire d'autres trucs avant de se faire le resto. C'était tant mieux pour ma part, c'était pas contre ces gens mais j'avais besoin d'un moment pour digérer le fait que cette histoire m'avait bien fait chier comme il fallait. Ca me permettrait de redevenir un gars sympa et pas juste un connard qui ronge son frein dans son coin toute la durée de la sortie entre potes de fortune.

J'étais partit de mon côté après avoir déposé mes badges, sans vraiment dire quoique ce soit... c'était une mauvaise habitude que j'avais, me murer dans le silence quand j'étais contrarié, c'était pas grand chose, j'avais juste besoin de décompresser un instant, une douche n'importe quoi et j'étais bon pour repartir pour le resto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   Ven 18 Aoû - 21:17



Le directeur était monté et le calme était revenu. Il montrait patte blanche, envoyant des médecins aux travers de toutes l'arène pour remettre sur pied tout le monde. Étant assise sur le sol, l'un d'entre eux vint dans la direction de la jeune femme toujours assise au sol. Viviane sentant les pas de quelqu'un s'approchait à grande vitesse prévint Anneke qui la rassurait que ce n'était rien. Qu'il n'y avait tout simplement plus à s'inquiéter. L'infirmier tout proche, proposait ses services à la jeune femme. Service qu'elle déclinait très vite. Assurant à nouveau que tout allait bien, mais à une autre personne. L'aide d'un infirmier ne servirait tout simplement à rien. Elle allait bien, mis à part ce mal de tête chronique qui ne pouvait se dissiper seulement si elle s'éloignait des plantes, chose qu'elle ne ferait pas. De plus, elle devait encore faire quelque chose au sol : déterrer Vivianne pour la mettre dans le jardin. Ce qui était certain, c'est qu'elle n'allait pas se compliquer la tâche à se relever pour ensuite s'accroupir à nouveau pour encore se relever et partir. C'était légèrement inutile et beaucoup de boulot pour un rien. En effet, pour se relever, la solution de facilité serait de forcer sur le mur pour se relever facilement. Ou bien se mettre face contre terre, plier les genoux pour se mettre dans la position du chevalier servant. Une fois ainsi, elle poserait sa main opposée sur le genou et se relever. Tout un système appris en rééducation.
Ainsi, toujours sur le cul, Anneke tentait de retenir le discours du chef d'établissement. Dans les grandes lignes. Il semblerait donc qu'il voulait nous faire voire comment on réagirait face au défis de la vie. Il semblerait qu'il voulait que tout le monde s'acceptent avec ses pouvoirs. Il avait tout l'air d'être une personne intéressante et aussi assez caricatural, comme dans tous ses romans qu'elle avait lu. Mais il était loin d'être aussi intéressant que toutes les plantes qu'elle connaissait.
Une partie de son discours la fit néanmoins réagir. Il voulait que l'académie devienne leur maison à tous. Chose assez difficile pour Anneke, puisqu'elle avait déjà une maison au loin. Et bien qu'elle se plaise dans le jardin et dans la serre, il n'en était pas moins que ce n'était pas sa maison. Mais cela importait peu, puisqu'elle avait un jardin à s'occuper.
Une fois que le directeur eut disparu, des discussions émergèrent à nouveau dans l'arène. Un mouvement de groupe. Beaucoup allaient rendre les badges, d'autres sortaient. Dans son cas, Anneke se tournait face contre terre. Mis un genou à terre, le pied en avant. Elle s'attelait à la tâche de déterrer Viviane en s'arrangeant de ne toucher aucune de ses racines. Viviane comme guide. Une fois qu'elle fut déterre, le plus compliqué fut de reboucher un minimum le trou. Enfin, Anneke se relevait, Viviane à la main. Il ne lui restait plus qu'à l'enterrer dans le jardin, à un petit endroit discret et à l'ombre pour la fraîcheur, puis à manger pour ensuite passer la tondeuse et finalement faire son rapport de la cérémonie.

Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Membre
Points d'évolution : 687
Age HRP : 18
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   Sam 19 Aoû - 0:24



05 Aout 2017
Starring :
Moi-même, dans l'incompréhension totale.
Le Directeur, dans le rôle d'un éternel sadique.
Cérémonie d'ouverture
Oh, quel retournement de situation... Sérieusement ?
J'avais réussi à me décaler du centre avec succès et sans me faire attaquer pour un rien. J'étais donc près des bords... Là où j'avais commencé cette fameuse "épreuve", enfin je restais tout de même attentif. Et le moment tant attendu arriva. C'est donc en fixant la scène et les professeurs que j'ai vu cette tête légèrement familière... Oui, j'ai beau ne pas avoir vu grand chose au début de la cérémonie, je serais prêt à parier que ce type est bien le directeur. Apparemment, il était là pour calmer les choses et répondre à ma curiosité.

- Alors, tout d'abord, bravo à tous ! Oui, à tous ! Vous êtes tous admis ! Ahaha ! Beaucoup d'entre vous actuellement doivent me détester ou doivent ressentir l’irrépressible envie de me mettre un coup de poing, mais je suis désolé il va falloir attendre pour de telles actions, attendre d'être diplômé ahaha ! Vous devez vous demander pourquoi tout le monde a réussi ? Car il n'y a aucune façon de perdre tout simplement. Il est vrai que j'ai demandé trois badges cuivre hormis le vôtre ou un badge argent, mais voyez plutôt ça comme une complainte de la vie, et tous les moyens sont bons pour combattre la vie. Vous pouvez choisir de lui faire face en écoutant à la lettre, de prendre des risques en essayant de viser plus haut ou bien d'abandonner tout simplement. Il n'y a pas de bonne manière de combattre la vie ou plutôt toutes les manières sont bonnes. Je voulais vous montrer qu'ici, tout le monde a sa chance, bon comme moins bon, courageux comme peureux, intellectuels ou encore sportifs, vous avez tous votre place parmi nous. Je m'engage ici et maintenant à faire des vous des êtres humains accomplis qui soient fiers de leurs façons de combattre la vie, de faire de vous des êtres humains fiers de leurs particularités et qui arrêtent de se voir comme des malades ou des monstres ! Xenoma sera votre nouvelle maison et votre nouvelle maison fera en sorte d'être votre havre de paix et de connaissance. Je sais que, malgré cela, certains voudront quitter l'académie avec un tel accueil ; je comprends et ne les retiens pas, vous n'étiez pas forcés de venir à la base. Vos vies, vos choix.

Quoi ? Attend, quoi ? Je vois... C'était à prévoir, mais tout de même... Et puis c'est quoi cette leçon de vie à la noix ? J'ai eu assez de leçons de vie douteuse pour toute mon existence déjà, pas besoin d'en rajouter une couche. Nan, ma vraie théorie reste que ce type est un vrai sadique.

- Maintenant, malgré cet accueil tumultueux, je vous souhaite tous un excellent séjour dans votre nouvelle maison et vous souhaite de devenir de merveilleux êtres humains. Vous pouvez donc déposer tous vos badges ainsi que ceux que vous avez collecté dans les bacs à côté de la scène.  Après cela, vous serez libres de regagner vos quartiers ou bien de nous quitter. Bonne journée jeunes gens !

- Vous vous foutez de moi...

Je sais même plus quoi répondre à vrai dire. Je suis même pas en colère, son discours m'a totalement sapé le moral... Et je vais rester dans cette académie ? On dirait bien... Même si le directeur est louche, c'est pas lui qui me donnera des cours. J'ai plus qu'à espérer que toute cette histoire n'affecte pas trop mon cursus scolaire. Il fallait mettre tous les badges dans des bacs du coup. Bonne nouvelle pour moi ; une charmante et vicieuse dame mettra le mien pour moi. Et moi qui croyait que le karma m'avait joué un tour. On dirait bien que c'est plutôt l'inverse. Un maigre prix de consolation pour ce début d'année désastreux...

Je me suis donc tranquillement éclipsé de l'arène dès le discours terminé et après m'être remit de toutes ces émotions. Pas besoin de médecin pour moi, à part un coup aux côtes et dans la mâchoire dont je me remettrais très bien tout seul, je n'ai rien eu. Je me suis donc dirigé dans ma chambre, mon petit coin tranquille. Il y avait mon badge de déposé au même endroit où je mets mon réveil. Une attention sympathique, vraiment. Enfin bref. Il était temps de s'affaler sur son lit et de faire une petite sieste. Peut-ête qu'après, je ferais un tour sur mon PC, ça m'apaisera peut-être un peu.



100% Hate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   Sam 19 Aoû - 20:51





Anna Lane

Le 5 Aout 2017

Cérémonie d'ouverture

Avec :


Anna Lane



That's all folks !



Anna était soulagée, mais surtout blasée par le second discours du directeur. Soulagée, car elle trouvait dommage de virer des élèves sous le seul prétexte qu'ils n'avaient aucune aptitude de combat. Heureusement que ce n’était qu’une mascarade.

Mais blasée, car selon elle, le message passait mal. Faire une bagarre générale juste pour faire comprendre que peu importe vos qualités, vous êtes accepté ? Il y avait sans doute une manière plus simple de le faire comprendre. Et il y avait aussi cette impression que ceux qui tiraient les ficelles prenaient un malin plaisir à faire faire des choses aberrantes aux personnes dont elles s’occupaient.

Anna se rapprochait des bacs. Elle voyait l'élève qu'elle avait projeté hors de la scène quelques minutes plus tôt lui balancer des regards noirs. Elle lui renvoya juste un sourire. Peut-être le reverra-t-elle plus tard ? Peut-être aura-t-elle l’occasion de le faire progresser ? Elle remarqua aussi quelques élèves qu'elle avait vus les jours précédents. S'il tournait la tête dans la direction, elle leur faisait un petit signe de main, mais ne s'attarda pas plus. Elle posa son badge dans un bac. Avant de partir, elle vit également l’élève qui était venu chercher la paix commencer à monter sur scène. Que faisait-il ? Notre professeure ne se posa pas plus la question, il fallait qu’elle dorme, elle se dirigea donc vers les dortoirs au pas de course.

Une fois arrivée, elle n’attendit pas très longtemps. Elle déplaça divers objets qui traînaient sur son lit (y compris le badge qu’elle ne remarqua pas) sur une chaise, elle ferma les rideaux, prit grand soin d'éteindre tout appareil émettant du bruit, et enfin elle se mit au lit.
Enfin !







Bzzzzzzz
“Oh putain de merde ! Ca va saigner !”


Dernière édition par Anna Lane le Sam 19 Aoû - 22:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Fondateur
Points d'évolution : 229
Age HRP : 23
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   Sam 19 Aoû - 21:04

Cérémonie d'ouverture

Aydan & Compagnie


Et voilà, c'est fini. Peu importe le résultat j'ai mes badges, je suis donc « qualifié » ou quelque chose comme ça. J'ai pas fais tout ce voyage pour rentrer chez moi et redevenir un gouffre financier pour ma pauvre mère. Même si je suis en âge de travailler, avec ma capacité non contrôlé, je vais pas pouvoir garder un boulot trop longtemps. Enfin bref ! Il faut que je reste ici pour apprendre à contrôler mon pouvoir !
Le directeur était de retour sur la scène. Malgré les événements, cet homme ne m'inspire rien, ni sympathie, ni haine, ni doute, juste rien. On dirait juste un homme dans la quarantaine avec un certain pouvoir qui a des objectifs inconnu par nous, la plèbe. Je sais pas si il est méchant ou gentil, ou encore complètement tordu, et je ne chercherais pas à le savoir pour le moment. Je dois tout d'abord me concentrer sur ma propre personne.

Et donc, le directeur rameute une armée de médecin dans l'arène qui vient en aide aux personnes évanouies. J'y connais rien en médecine alors je vais pas vous faire l'affront de dire que je comprend un seul truc qu'ils sont en train d'accomplir.
Ça prend bien quelque minutes, ils viennent même de réanimer le castrer pas très loin de nous, pourvus qu'il ne nous en veuilles pas, ça évitera plein de soucis inutiles. Juste à côté de moi j'ai un copain qui commence à douiller suite au contre-coup de son pouvoir. C'est vrai qu'on en avait parlé, mais je ne l'avais encore jamais vu à l’œuvre, et pour le moins qu'on puisse dire c'est que ça à l'air de faire bien mal. Heureusement que ça dur pas trop longtemps non plus. Il fini par se relever en s'aidant de mon épaule que je lui offre avec plaisir.

Enfin, le directeur prend la parole pour nous faire un jolie discours sur la vie, que la vie c'est une route, que toutes les routes sont bonnes, enfin moi je prend comme ça. Dire que je suis d'accord avec tout ce qu'il raconte serait mentir, j'avoue que certaines idées sont bonnes mais d'autres trop bancales, surtout avec la façon qu'il prend pour introduire son idée.
Il fini enfin par dire que tout les badges doivent être rendu et que voilà, on est tranquille quoi. Je vous fais un gros résumé, car j'ai un peu la flemme de tout vous dire. Conclusion, je suis métigé du résultat. Autant je suis content car on est tous admis, pas de problème ni rien. Autant, cet issu laisse un goût amer dans la bouche, comme si tous cela n'était qu'une immense mascarade. Faut voir le bon côté des choses après, c'est pas lui qui nous fait les cours si ? Si on me dit que oui je me dire une balle dans le pied.

Sinon, revenons en à nôtre groupe improvisé que me fait particulièrement plaisir. J'aime être entouré de personnes sympa et de rire un bon coups avec des potes. Scarlett viens de nous rejoindre, quel agréable surprise. Je l'ai pas vraiment revu depuis les premiers jours, et ça fait pas de mal de revoir une « amie ». Je répond à son sourire comme bonjour en lui rendant et écoute ce qu'il se raconte par la suite. Ça fini en proposition de bouffe dans un resto à volonté. Alors moi si il y a de la bouffe je dis oui, surtout que mon organisme commence à me crier d'ingérer quelque chose.

-Je dis un grand oui pour le resto, mon corps en a plus que besoin !

Là Juro dit qu'on devrait d'abord se préparer et se donner rendez-vous avant d'y aller en bus. Je me tire alors le t-shirt et sens un coup. AH OUI ! Effectivement une bonne douche me ferait le plus grand bien !

-Preum's à la douche ! T'en fais pas... je suis rapide... ahaha.

Je vais donc déposer mes badges dans un des bacs et fonce vers la sortie, en avant pour la douche !
Isalia (c) 16



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Membre
Points d'évolution : 851
Age HRP : 22
Localisation : Perdu quelque part dans l'est de la France.
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   Sam 19 Aoû - 21:40






 
 Cérémonie d'ouverture ~ Cartes sur table


Un silence lourd, pesant tombe sur l’arène, certains continuent de se battre quelques secondes, certains attendent la suite, prêts à en découdre, certains appréhendent la suite mais tout le monde écoute. Le seul son de ses applaudissements résonne dans le bâtiment avant de s’arrêter laissant un silence troubler uniquement par quelques murmures. Sa phrase me laisse perplexe, ça a peu de sens après ce qu’il venait de nous forcer à faire.

De nombreuses personnes débarquent dans l’arène, sûrement des gens de l’équipe médicale, je ne pensais pas qu’il y avait autant de personnes dans l’équipe encadrante, surtout que là c’est que des médecins. Tout le monde se redresse en quelques minutes, plus ou moins facilement, je repense à la fille que j’avais battue quelques minutes plutôt, je grince les dents en imaginant le mal de tête qu’elle doit se taper. Ces quelques minutes me paraissent une éternité à attendre, j’ai besoin de réponses…

Il reprend la parole et je me fixe sur ses mots comme un enfant à son histoire avant d’aller dormir. Qu’est-ce que… Il avait absolument tout prévu ? Mes yeux s’écarquillent d’incompréhension, ce qu’il dit n’a aucun sens ! Personne n’était sur le même pied d’égalité ! Et puis… Je commence à réaliser quelque chose, il voulait nous montrer la vie, c’est plutôt représentatif… Mais pourquoi faire ça ? La plupart d’entre nous sont là et la connaissent la vie ! C’est pour la fuir que certains sont là ! Mais… En fait il ne veut pas faire un havre de paix pour les gens comme moi, il veut arriver à faire en sorte de nous intégrer dans le monde, pas nous en éloigner… Ce que je n’arrive toujours pas à comprendre c’est pourquoi avoir fait ça comme ça ?! Je me laisse aller à mes pensées et perd le fil de son discours, revenant à la réalité quand il parle de rendre les badges. Donc j’ai fait tout ça pour rien ?

Je sors un à un les badges de mes différentes poches et les regarde dans le creux de ma main, je m’en veux d’avoir suivi presque comme un mouton toute cette mascarade. Je sers le poing d’énervement, je n’arrive pas à comprendre pourquoi il a fait tout ça, il vient de s’expliquer et ça ne fait toujours aucun sens pour moi. Je relève les yeux vers les bacs à une dizaine de mètres de moi, je lance mon bras et jette tous les badges dans cette direction, ne visant pas particulièrement à les mettre dans un des bacs. Je sors d’un pas pressé de ce lieu maudit, bousculant une personne au passage sans m’en rendre compte, une injure part dans ma direction mais je n’en ai que faire. Juste après avoir passé la porte, je me décale de quelques mètres sur le côté pour m’adosser au mur de l’arène.

J’attrape le paquet de cigarette dans la poche de ma veste, il est complétement déformé, quelqu’un a dû marcher dessus pendant que je l’avais laissé par terre... Fait chier… Je l’ouvre délicatement pour voir que presque toute mes clopes sont brisées en deux, poussant un soupir d’agacement, j’en prend une intact et la pose au bord de mes lèvres. Je sors le briquet et tente de l’allumer mais ma main tremble et je n’arrive pas à laisser la flamme assez longtemps sur le bout. J’attrape mon poignet de mon autre main pour arrêter les tremblements et arrive finalement à allumer cette satanée cigarette. Prenant une grande bouffée, je me laisse glisser le long du mur jusqu’à me retrouver assis par terre, je pose mon front contre la paume de main libre pendant que mon cerveau carbure à fond pour arriver à analyser et à réfléchir à tout ce bordel.

J’aperçois Caitlyn et Jinn sortir de l’arène avec un petit groupe d’autre étudiants, j’ouvre la bouche pour les appeler et discuter de tout ça avec eux, mais je me ravise quand je les entends tranquillement parler d’aller manger, comme s’il ne s’était rien passer. Je pousse un soupir d’exaspération et appui ma tête contre le mur, peut-être qu’après tout ils ont raison ? Je devrais aller me changer les idées en ville… Je me lève et me dirige vers le petit groupe d’un pas nonchalant, m’adressant aux personnes que je connais.

Salut Jinn ! Je fais un petit signe de la tête à la demoiselle : Princesse. Il vous reste de la place pour un invité surprise ?
Je prends une nouvelle bouffée de ma cigarette en attendant la réponse des autres.





    Les Infos Utiles



J'écris en #D1B019






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
avatar
Raptor Jesus
Points d'évolution : 517
Age HRP : 67
Localisation : Partout
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   Dim 20 Aoû - 0:00

Merci



Voilà, l’événement est à présent totalement terminé. J'espère que cela vous a plu et que c'était assez sympathique à faire pour moi comme pour vous. Je vais à présent vous donnez vos récompenses qui se traduisent par des points. Ceux-ci sont distribués en fonction de votre participation à l'évent, de l'utilisation de votre pouvoir et de vos actions en elles-même. Vous recevez quoi qu'il se passe tous des points de participation.

Alors, on va faire par ordre croissant des récompenses :

225 points – Lee
250 points – Anneke
275 points – Zephyr
300 points – Anna, Caitlyn, Jae-Sun, Seth
350 points – Scarlett, Jïnn, Aydan, Ethan
375 points – Juro

Et voilà pour les récompenses. Elle vous seront transférées au plus vite donc pas besoin de spammer F5.
Bon et comme on oublie pas les bons baux, amusez vous bien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AuteurMessage
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Evénement] Cérémonie d'ouverture. [FINI]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» [TEXTE INEDIT] Cérémonie d'ouverture de la coupe du monde de quidditch 2014
» [Evénement] Cérémonie d'adoubement
» Cérémonie d'ouverture
» Sa première souris et sa première cérémonie du partage [Libre] (FINI)
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Xenoma :: Académie :: Quartier de l'arène :: Arène-
Sauter vers: